Elle me trompa

Poème: Elle me trompa

Je fus un mec très très tolérant
Toujours à me dire, « prendre mon élan »
Les brailleurs m’avaient pourtant prévenu
Mais je n’ai cru et là, la vérité est venue.

Elle était si innocente
Belle et jamais insolente
Mais un jour, un problème entre nous tomba
Et toute désespérée, ma chérie me trompa

Elle me trompa sans arrière pensée
Me trompa sans beaucoup penser
Sans se demander comment panser
Les blessures en moi, étanchées.

J’inventai un courage pour mes yeux
Qui si faibles, versèrent tant de larmes.
Son départ qui m’eut laissé choix qu’en Dieu,
N’attisait en moi que de grandes flammes.

Je fis donc mourir mes souvenirs,
Par des livres comiques pleins de délires;
Qui me rendirent plus que vite le sourire
Me faisant vivre sacrés de fous rires.

Écrit ce jeudi 11-10-2018 à 22h30 à parakou Qtier : Albarik’art par Lyriciste énigmatique

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s